Revoir ses priorités


Ce temps de pause nous permet de réfléchir pour certains d’entre nous à voir où sont nos priorités ?
Que voulons nous faire de notre vie ?
Avec qui ?
Sur le nombre de personnes que vous avez dans votre téléphone, combien de personnes pensent à vous en dehors du 1er janvier ou lors de moments difficiles comme nous le vivons actuellement ?
Cela vaut aussi sur le nombre d’amis que vous avez sur votre profil
Je me pose aussi la question de mon attitude par rapport à toutes ces personnes. Je reconnais ne plus être autant attentionnée comme j’ai pu l’être. Je sais que certaines vivent des moments difficiles au quotidien.
Comme beaucoup de personnes je laisse passer les jours, les semaines, les mois et les années.
La peur de déranger, de ne pas tomber au bon moment…des prétextes. J’en ai conscience
Des personnes qui nous ramènent à notre enfance, notre adolescence.
De bons souvenirs mais qui ravivent le manque. Lorsque nous nous voyons nous reparlons de ce temps là, qui sur le moment fait du bien et ensuite nous repartons dans nos vies.

Quels sont mes projets ?
Que me faut-il pour les réaliser ?

Aujourd’hui à toutes ces questions je commence à avoir des réponses
Ces derniers jours m’ont aidé à m’éclairer, bien que quelques zones d’ombres soient encore présentes, je commence à savoir avec qui je veux avancer, tout en ayant conscience que ce n’est peut-être pas réciproque pour certaines d’entre elles.
Je ferai d’autres rencontres, des belles ou des leçons de vie.
J’ai idéalisé beaucoup de personnes au cours de ma vie. Le réveil a été violent mais nécessaire.

Depuis mon enfance je cherche ma place. Alors que je pensais l’avoir trouvé, c’est la place qui m’a été attribué que j’ai pris. J’ai fait de mon mieux pour l’honorer sans aucun regret.
Une place de fille, de petite sœur, de nièce, de cousine, de petite fille d’amie, de collègue, de femme, de maman.
Toutes ces places que chacun d’entre nous tenons selon notre histoire. Pas toujours facile quand on a un tempérament effacé, presque transparent. Je l’ai beaucoup entendu pendant ma vie d’écolière, de collégienne ou d’employée.
Depuis peu, les personnes que je rencontre valorisent qui je suis, me disent que je les apaise, me confient leurs secrets car ils savent qu’ils seront bien gardés.
Elles m’aident à être là meilleure version de moi-même et les en remercie.
Je la trouverai cette place, ma flamme s’est rallumée
Elle vacille encore parfois, mais je ne laisserai plus personne l’éteindre.

SBM 2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s