Papa


Tu as su pendant mon enfance me guider et m’enseigner des valeurs et le respect des autres et le courage d’affronter n’importe quelle situation.
Bien sûr tu n’étais pas seul pour ça en tous cas jusqu’à ce que je devienne une jeune femme.
Ensuite tu es devenu un « papa et un papy solo »
Tu as dû jouer le rôle de papa/maman et papy/mamie à quelques mois d’intervalle.
Lorsque tu t’es installé à temps plein dans cette maison dans le nord Aveyron, je venais seule mais sans voiture avec les enfants et tu t’occupais des courses, des repas, de la vaisselle pour que je puisse me reposer un peu ou que je m’occupe des enfants.
Tu nous emmenait aussi au bord de l’eau pour un moment de pêche
Les années ont passées, les enfants ont grandi, ta santé s’est dégradée avec l’âge.
Tu es passé progressivement d’un homme actif, à un homme devant arrêter de conduire à cause de vertiges très invalidants, tu ne peux plus faire de mots fléchés un passe temps qui te changeait et j’en passe. Tu prends tous ces événements avec beaucoup de sagesse et de philosophie mais je pense que par moment tu dois avoir du mal à le vivre.
Cette année tu t’apprêtes à te séparer de ta voiture qui ne te sert plus depuis quelques années maintenant. J’imagine que cette décision n’est pas facile à prendre non plus pour toi.
Cet après-midi nous l’avons vidé entièrement avec Hugo.
En tout cas les enfants ont bien vu que tu n’étais plus aussi vigoureux qu’avant.
Ça leur a fait un petit crève coeur, comme me l’a écrit Laura dans un message.
Célia a pris un petit temps pour discuter avec toi et a fêté ses 22ans avec nous.
Du coup cette année j’ai tenu à venir te voir seule en voiture pour me prouver que j’en étais capable !
Je sais que cela t’a provoqué du stress, mais depuis hier tu sais pourquoi je cherche à être plus autonome.
La nouvelle t’a fait de la peine mais aujourd’hui je ne sens pas d’anxiété de ta part par rapport à cette nouvelle.
Je me sens soulagée d’avoir pu te le dire car j’avais l’impression de te mentir depuis quelques mois.
Je pense que mes mots et mon calme face à cette nouvelle a aidé à ce que tu puisses la prendre de façon rassurante.
Tu sais aussi que les enfants sont au courant depuis plus d’un an et tu les as vu tous les trois cet été.
Tu as pu constater qu’ils vont bien.

Merci de ton soutien et de me montrer ce qu’est de passer les évènements avec courage, philosophie et respect
Dimanche je pourrais repartir plus sereine que je ne suis venue
Avec un poids en moins, avec un non dit qui me provoquait des angoisses

C’était le moment
Pas le »bon » moment car ce genre de nouvelles n’a pas de bon moment, peut être plutôt de bons « mots »

SBM 2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s