Effets secondaires du confinement


Je crois que depuis quelques temps j’ai du mal à me sortir de ce que nous avons vécu pendant deux mois ou un peu plus.
Moi qui était plutôt du genre à ne pas rester chez moi mais à aller marcher pour évacuer le stress ou à avoir des achats compulsifs certaines fois, je me suis retrouvée à devoir rester chez moi et ne sortir que sous certaines conditions, comme beaucoup d’entre vous.
Les heures et les jours n’avaient plus d’importance, nous devions passer le temps…
Je ne regardais pas les infos, la situation telle qu’elle était me suffisait à être anxiogène.
J’avais mes filles loin de la maison mais pas seules ce qui me rassurait.
Les conditions à la maison n’étaient pas terribles mais pas invivables non plus.
Au fur et à mesure je me suis isolée dans ma chambre où je me suis dit qu’il fallait optimiser ce temps qui nous obligeait à nous mettre sur pause.
J’ai donc continué et terminé ma formation d’écriture, je me suis inscrite à une sur l’art thérapie, j’ai fait des cartons en prévision du futur déménagement qui sera différent des autres car notre famille va se diviser.
Il faut pouvoir accepter cette réalité aussi.
J’ai fait quelques séances de méditation à distance qui ont été étranges de part la méthode mais également troublantes et bénéfiques.
J’ai aussi beaucoup lu de livres.
J’ai appris à ne pas quitter ce cocon qui me protégeait de virulent virus.
Lorsqu’il a fallu en sortir, avec les conditions sanitaires exigées, je me suis sentie contente de pouvoir reprendre progressivement une vie plus rythmée par la reprise de mon activité professionnelle même si celle-ci devait prendre une autre trajectoire début avril…
Les semaines et les mois sont redevenus basiques, en tout cas d’un point de vue professionnel.
Dans ma vie personnelle je n’ai toujours pas repris le rythme que j’avais avant.
Je ne sors quasiment plus de chez moi sauf en cas de nécessité ou pour rendre visite à quelqu’un.
J’ai pu aller voir mon père cet été, en prenant les précautions d’usage mais j’ai pu retrouver les champs et les vertes prairies pour me ressourcer.
Aujourd’hui je me retrouve à nouveau dans mon cocon après avoir eu du mal à reprendre ce rythme professionnel.
Un blocage ou des blocages ? Des angoisses ? Une perte d’appétit…un manque d’énergie… Une perte de repères ?
Au début je ne l’avais pas relié à ce moment de confinement
Aujourd’hui je pense qu’il y a un lien de cause à effet…!?
J’essaye de prendre les jours comme ils viennent et de me dire que ça reviendra
Ça prendra juste un peu plus de temps que les autres fois…
Prenez bien soin de vous

SBM 081020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s