Relations mixtes


Les relations mixtes pourraient être celles entre des personnes de cultures différentes, mais je vais rester dans un premier temps sur celles qui est la plus basique, la relation qu’il peut y avoir entre un homme et une femme.
Lorsque j’étais en primaire j’avais des copains qui étaient de cultures et d’horizons différents. Le contact était simple et fluide, bien qu’avec certains j’étais un peu plus intimidée.
A l’adolescence c’est devenu compliqué, je voyais mes amies connaître leurs premiers amours alors que de mon côté la timidité me faisait devenir transparente et je devenais maladroite dès que je devais demander quelque chose à un garçon qui m’intimidait. Du coup je voulais devenir encore plus invisible que la transparence.
J’ai eu une histoire qui a duré plus de 20 ans, celle qui vous fait être « dans la norme ». Un beau mariage dans une jolie robe avec une traine, un travail, des enfants, des coups durs, un toit, la vie quoi !
En tous cas comme beaucoup.
A ce moment là les seuls amis hommes que j’ai eu ont été les amis de cet homme avec qui j’étais unie ou les maris de mes amies.
Jusqu’au moment où la vie professionnelle, les réseaux sociaux ou encore la vie tout simplement a mis sur mon chemin des hommes avec qui j’ai créé de belles relations.
Au début, comme je n’avais pas l’habitude de ce genre de relations, une ambiguïté pour moi était là.
Des questions comme « qu’est qu’il attend de moi ? » Me venaient.
Étant très méfiante je me protégeais
En parlant avec ces personnes les choses étaient claires, cela reste de belles complicités, de beaux échanges et c’est ce qui les rendent aussi précieux.
Aujourd’hui ma vie de couple se termine, la peur de ne pas pouvoir vivre seule avec les enfants, m’est venue plus d’une fois, jusqu’au jour où les enfants grandissent et que la limite du supportable a été atteinte. Une fois le détachement pour cette personne fait et le fait qu’il n’y ait plus d’amour, me fait réaliser que je suis capable aujourd’hui de vivre seule.
L’éventualité de trouver un homme pour poursuivre ma vie de façon différente, car les attentes à l’aube de mes 48 ans ne sont évidemment pas les mêmes que j’ai pu avoir à 20 ans, n’est pas fermée.
J’ai juste l’impression que je suis faite pour être une « bonne copine » ou « une pote » avec qui les hommes peuvent discuter de tout comme avec de leurs amis.
Même si j’aimerais pouvoir avoir quelqu’un qui me prenne dans ses bras pour me rassurer et m’aimer telle que je suis, je vais profiter de ces relations qui pour moi restent une richesse.
Merci à ces hommes qui font partie de ma vie et qui m’aident à devenir une meilleure version de moi même.
Merci pour leur attention.

SBM 031120

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s